Énoncé de mission

Fondé en 1985, VOX a pour mission de soutenir la recherche et la diffusion en permettant à des artistes, à des commissaires d’exposition et à d’autres chercheurs de contribuer à l’expérimentation artistique, à la réflexion et au développement de discours critiques sur les pratiques de l’image et de son exposition de 1960 à aujourd’hui.

Son activité principale est l’exposition généralement complétée par des publications, des espaces documentaires, des projections de films, des conférences et des projets Web. Les expositions et autres événements artistiques que le centre réalise reposent sur un travail à long terme avec les artistes et sont souvent conçus comme des projets collectifs qui encouragent les discussions et les débats sur l’art et la société contemporaine ainsi que les rencontres avec des publics diversifiés.

VOX est un organisme sans but lucratif membre du RCAAQ et d’Art actuel 2-22.

Valeurs

Organisme à but non lucratif, VOX apporte un appui important aux arts actuels en développant une programmation cohérente et engagée; en réalisant des projets d’envergure qui contribuent à l’avancement de la recherche; en s’engageant dans des projets à long terme avec les artistes; en impliquant diverses communautés culturelles dans ses activités, incluant les premières nations; en dissipant les clivages entre relève et artistes confirmés; en défendant une culture de la coopération et de la transmission des savoirs; en rendant accessibles les arts visuels par des activités de médiation; en réalisant des projets de partenariat à long terme avec des organisations du Canada et de l’étranger; en posant des gestes concrets pour réduire son empreinte environnementale; en accompagnant les artistes dans la diffusion nationale et internationale de leur pratique; en choisissant de demeurer près des artistes.

Historique

Militant, fermement engagé et déterminé à faire avancer la cause des jeunes, un groupe d’individus issu du Collectif des jeunes sans emploi de Saint-Louis-du-Parc fonde Vox Populi au printemps 1985.
1985 verra aussi naître l’Atelier VOX, lieu de création et d’échanges pour ses membres. Marcel Blouin est alors directeur-fondateur de l’organisme.
C’est aussi en 1985 que VOX prend la décision d’éditer la revue Ciel variable, recueil de textes et de photos.
L’année 1989 sera déterminante pour VOX qui présente la première édition du Mois de la Photo à Montréal, alors unique biennale de photographie au Canada.
En 1989, VOX est récipiendaire du Prix en arts visuels du Conseil des arts de la communauté urbaine de Montréal pour la réalisation du Mois de la Photo à Montréal.
L’organisme fonde en 1990 la Division informatique de VOX où se conjuguent les nouvelles technologies et la photographie.
En 1992, l’organisme inaugure la Galerie VOX et diffuse de manière permanente des expositions de photographie contemporaine.
En 1995, naît le projet IMAGO en collaboration avec Artexte et Vidéographe. L’intention est de travailler à un projet d’immobilisation ainsi que la mise en commun des bases de données des trois organismes.
En 1998, le Musée virtuel, un outil de recherche et de diffusion innovateur regroupant environ 3000 images de 60 photographes est diffusé sur le Web.
En 1998, Marcel Blouin quitte ses fonctions de directeur général de VOX, poste qui sera désormais assumé par Pierre Blache.
En 1999, le centre clarifie son mandat en devenant VOX, centre de diffusion de la photographie. Il délaisse ses fonctions de production photographique pour devenir un producteur d’expositions.
Il élargit son champ d’action en diffusant des expositions sur la scène nationale et internationale faisant circuler des expositions au Canada, en Europe, au Mexique.
Marie-Josée Jean assure la direction artistique et générale du Mois de la Photo à Montréal de 1998 à 2001.
En 1999, VOX est à nouveau récipiendaire du Prix en arts visuels du Conseil des arts de la communauté urbaine de Montréal pour la réalisation du Mois de la Photo à Montréal.
De 2001 à 2003, VOX concrétise un partenariat avec le Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal lui permettant d’occuper un espace d’envergure et de développer une programmation internationale.
En 2002, Marie-Josée Jean devient directrice artistique de VOX.
À l’automne 2002, le Mois de la Photo à Montréal est incorporé en un organisme distinct afin de permettre à chacun des organismes de se concentrer sur le développement de leurs activités respectives.
En 2004, VOX déménage ses activités de diffusion sur le boulevard Saint-Laurent et clarifie son mandat en devenant un centre de l’image contemporaine.
En 2005, VOX réalise le Fonds documentaire de la photographie québécoise lequel rend accessibles sur le Web les travaux de 126 artistes québécois, soit 6500 images de 1950 à 2005.
La même année, Pierre Blache quitte ses fonctions et Marie-Josée Jean assure désormais la direction générale et artistique du centre.
En 2011, avec Artexte et le RCAAQ sous la bannière Art actuel 2-22 (auparavant IMAGO), VOX réinstalle ses activités dans le 2-22, un édifice au centre-ville de Montréal et devient propriétaire de locaux de près de 12 000 pi2.
En 2012, VOX est reconnu comme un organisme de l’économie sociale.
En 2013, Art actuel 2-22 (Artexte, RCAAQ et VOX) est finaliste du 28e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal pour avoir doté Montréal d’un nouveau lieu fédérateur dans le milieu de l’art contemporain.
En 2016, VOX célèbre son 30e anniversaire.
En 2019, VOX contribue à la création et à la fondation du Collectif d’éditeurs en art contemporain (CÉAC).

 

Lire l’essai « Les origines de Vox », de Marcel Blouin. Ce texte a été rédigé en décembre 2015 dans le cadre du 30e anniversaire de VOX.

Consultez les marqueurs historiques sur Vox Populi.