arkadi lavoie lachapelle

Biographie

Mon nom est arkadi lavoie lachapelle et je suis né·e l’année de la chute du mur de Berlin et de la tuerie de l’École polytechnique à Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal. J’ai grandi en campagne dans une famille francophone de classe moyenne et je pratique aujourd’hui dans la métropole québécoise. Je me questionne sur la façon dont je performe le suprémacisme blanc après 33 ans d’exposition aux pesticides de cette culture. Comment agir pour déjouer le système capitalo-colon-patriarcal brûleur de bourgeons est un questionnement quotidien qui me procure joie, amitié et indigestion. Je détiens un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Mes aventures artistiques ont été présentées dans plusieurs expositions, notamment au LOBE (Chicoutimi), à SKOL (Montréal), à l’École du Mont-de-la-Salle avec Verticale (Laval) et à Dare-Dare (Montréal). Je suis été finaliste pour le prix Pierre-Ayot en 2020. \(^v^)/

arkadilavoielachapelle.com

arkadi lavoie lachapelle, Le travail que l’on rêve gratuit, 2022, dessin tiré d’un livre enseigné au collège Rosemont : L’art de l’embaumement. Une introduction à la thanatopraxie d’Eric Bourgeois, Éditions Berger, 2002. Avec l’aimable permission de l’artiste.

Exposition

L’imaginaire radical II : désœuvrer la valeur
2022.09.09 - 12.03

L’économie est l’institution observée dans ce deuxième volet de la série d’expositions L’imaginaire radical, organisé par un collectif d’artistes et de chercheurs constitué d’Erik Bordeleau, François Lemieux, Marilou Lemmens et Bernard Schütze.

Lire plus

Événement

Atelier d’éducation populaire de soins post mortem et de funérailles à la maison
2022.09.12

Cet atelier vise à transmettre certains savoirs et pratiques alternatives à la culture dominante thanatologique. Pour l’occasion, l’artiste arkadi lavoie lachapelle jouera le rôle de la·le défunt·e.

Lire plus