Tania Willard

Biographie

Tania Willard, de la nation Secwepemc, travaille sur les notions changeantes de la tradition et du contemporain dans les sphères de l’art et de la production culturelle. Œuvrant souvent à partir de savoirs et de compétences qui sont conceptuellement liés à son intérêt envers les rencontres entre cultures autochtones et autres, Willard a agi à titre de commissaire en résidence à la grunt gallery et à la Kamloops Art Gallery (C.-B.).

À titre de commissaire d’exposition, Willard a notamment commissarié Beat Nation : Art, hip-hop et culture autochtone, une exposition ayant fait l’objet d’une tournée nationale et présentée pour la première fois à la Vancouver Art Gallery en 2011. En tant que professeure adjointe en études créatives à l’UBCO (Kelowna, C.-B.), ses recherches actuelles portent sur l’esthétique, la langue et le territoire secwepemc ainsi que les pratiques artistiques autochtones qui y sont liées. Les projets de Willard comprennent la BUSH Gallery, un espace conceptuel dirigé par des artistes autochtones et consacré à l’art et à l’action liés au territoire.

taniawillard.ca

Tania Willard, Basket Rescue Operation (talking to Peter Morin and remembering Dana Claxton’s talk for the BCMA in Whistler) de la série Only Available Light, 2016. Panier en écorce de bouleau (récupéré chez un antiquaire), racine de cèdre, feuille de cuivre, texte découpé au laser. Avec l’aimable permission de l’artiste.

Exposition

L’imaginaire radical II : désœuvrer la valeur
2022.09.09 - 12.03

L’économie est l’institution observée dans ce deuxième volet de la série d’expositions L’imaginaire radical, organisé par un collectif d’artistes et de chercheurs constitué d’Erik Bordeleau, François Lemieux, Marilou Lemmens et Bernard Schütze.

Lire plus