Parcours urbain : circuit des châteaux

Salle de Nantes, Château Ramezay, 1975.

Photo : Archives de la Ville de Montréal.

Parcours en autobus nolisé
Le mercredi 19 juin
dès 18 h, rdv au Château Ramezay

Prix : 23 $ (taxes incluses)
Réservation obligatoire, places limitées !
Cliquez ici pour payer

Château Ramezay + Château Dufesne + VOX, centre de l'image contemporaine

Dans le cadre de Period rooms. 8 expérimentations artistiques, VOX renouvelle l’expérience du printemps dernier et organise des parcours urbains en autobus nolisé. Les participants seront invités à découvrir des intérieurs historiques et à échanger sur leurs expériences artistiques tout en réseautant !

Lors du premier circuit des châteaux, La period room, l’envers du décor (une conférence ambulante de Marie-Ève Marchand, plus de détails ci-dessous) sera accompagnée de présentations des artistes Jacqueline Hoàng Nguyễn et de Claire Savoie, puis de la commissaire Marie J. Jean. L’activité se déroulera en français.

> Rendez-vous à 18 h sur la terrasse du Château Ramezay (280 rue Notre-Dame Est, côté jardin).

> Le périple se poursuivra au Château Dufresne (2929 avenue Jeanne-d’Arc).

> Le troisième et dernier arrêt sera à VOX (2, rue Sainte-Catherine Est, coin Saint-Laurent).

Le parcours se conclura vers 21 h.

Period rooms. 8 expérimentations artistiques

Sous le commissariat de Marie J. Jean, cette manifestation artistique présente les expérimentations de sept artistes contemporains – Steve Bates, Thomas Bégin, Pierre Dorion, Frédérick Gravel, Jacqueline Hoàng Nguyễn, Jocelyn Robert et Claire Savoie – dans les intérieurs d’époque du Château Dufresne, du Château Ramezay, de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, de la demeure de sir George-Étienne Cartier et de la Fondation Guido Molinari. En parallèle, Klaus Scherübel réalise à VOX une intervention artistique qui, sous la forme de period rooms, reconstitue deux expositions organisées en 1947 par les artistes automatistes.

En savoir plus sur le projet

La period room, l’envers du décor

Qu’est-ce qu’une period room? Quand et dans quelles circonstances les period rooms ont-elles été développées? Et pourquoi en parler aujourd’hui? Cette présentation définira la spécificité de la period room en tant qu’objet muséal et retracera son essor depuis le milieu du dix-neuvième siècle en Europe, puis en Amérique du Nord. Pour ce faire, nous porterons une attention particulière aux enjeux muséographiques inhérents à la création des period rooms ainsi qu’aux conditions qui ont marqué son développement.

Marie-Ève Marchand est professeure adjointe affiliée au Département d’histoire de l’art de l’Université Concordia et chargée de cours à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec en Outaouais. 

Cette activité bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, ainsi que de la Caisse de la culture du mouvement Desjardins.