Parcours urbain : circuit du XXe siècle

Klaus Scherübel, Sans titre (Exposition Mousseau-Riopelle chez Muriel Guilbault, 1947), 2019. Vue de l’exposition Créer à rebours vers l’exposition : le cas des expositions automatistes, VOX, du 12 juin au 13 juillet 2019. Avec l’aimable permission de Line-Sylvie Perron et du Musée national des beaux-arts du Québec.

Photo : Michel Brunelle.

Parcours en autobus nolisé
Le samedi 6 juillet
dès 13 h, rendez-vous à VOX

Entrée libre, mais places limitées !
Pour réserver : info@centrevox.ca

VOX + Fondation Guido Molinari + Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Dans le cadre de Period rooms. 8 expérimentations artistiques, VOX renouvelle l’expérience du printemps dernier et organise des parcours urbains en autobus nolisé. Les participants seront invités à découvrir des intérieurs historiques et à échanger sur leurs expériences artistiques tout en réseautant !

Le second circuit du XXe siècle sera animé par Gilles Daigneault (critique d’art, commissaire d’exposition et directeur de la Fondation Guido Molinari) et inclura des présentations des artistes Steve Bates, Thomas Bégin et Klaus Scherübel, ainsi que de la commissaire Marie J. Jean. L’activité se déroulera principalement en français.

> Rendez-vous à 13 h dans le hall d’entrée du 2-22, l’édifice où se situe VOX (2, rue Sainte-Catherine Est, coin Saint-Laurent).

> Le premier arrêt sera à la Fondation Guido Molinari (3290, rue Sainte-Catherine Est).

> Le périple se poursuivra à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal (3800, chemin Queen Mary).

> Enfin, retour à notre point de départ pour une visite commentée de VOX (2, rue Sainte-Catherine Est / 4e étage).

Le parcours se conclura vers 16 h 30, avec l’apéro.

Period rooms. 8 expérimentations artistiques

Sous le commissariat de Marie J. Jean, cette manifestation artistique présente les expérimentations de sept artistes contemporains – Steve Bates, Thomas Bégin, Pierre Dorion, Frédérick Gravel, Jacqueline Hoàng Nguyễn, Jocelyn Robert et Claire Savoie – dans les intérieurs d’époque du Château Dufresne, du Château Ramezay, de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, de la demeure de sir George-Étienne Cartier et de la Fondation Guido Molinari. En parallèle, Klaus Scherübel réalise à VOX une intervention artistique qui, sous la forme de period rooms, reconstitue deux expositions organisées en 1947 par les artistes automatistes.

En savoir plus sur le projet

Cette activité bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, ainsi que de la Caisse de la culture du mouvement Desjardins.