VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre

VALIE EXPORT, Stand up. Sit down, 1989 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

VALIE EXPORT, Frau mit Hochhausarm, 1989 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

VALIE EXPORT, Selbstportrait mit Stiege und Hochhaus, 1989 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

VALIE EXPORT, Étude tirée de la série Digital Photography (photographie numérique), détail d’une planche-contact (A02), 1989. Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

VALIE EXPORT, ZU/STAND, 1972 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

Crédit : Hermann Hendrich.

VALIE EXPORT, Aufhockung II, 1972 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

VALIE EXPORT, DER MENSCH ALS ORNAMENT, 1976 (étude). Avec l’aimable autorisation du VALIE EXPORT Center/LENTOS Kunstmuseum Linz.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.

Vue de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, VOX, du 15 février au 27 avril 2019.

Crédit : Michel Brunelle.
2019.02.15 - 04.27

VALIE EXPORT

Commissaire
Sabine Folie

Vernissage le vendredi 15 février à 17 h
Tournée avec la commissaire à 17 h 30

Une exposition du VALIE EXPORT Center Linz. Research Center for Media and Performance Art et du LENTOS Kunstmuseum Linz (Autriche), en collaboration avec le Neuer Berliner Kunstverein (n.b.k., Allemagne) et avec la précieuse collaboration de l’Atelier VALIE EXPORT. Tous les documents d’archives présentés sont la propriété du VALIE EXPORT Center Linz, qui a conçu ce projet pour son inauguration en novembre 2017. Cette exposition est notamment présentée grâce au soutien financier de la Chancellerie fédérale d’Autriche et du Forum Culturel de l’Ambassade d’Autriche.

Contexte-Variations : Recherche – Archive – Œuvre de VALIE EXPORT

SABINE FOLIE

En 1971, VALIE EXPORT travaillait à la production d’un cycle de photographies intitulé  KONTEXT-VARIATIONEN: ZUSTANDSÄNDERUNGEN > BEDEUTUNGSVERÄNDERUNGEN (Zur Mythologie  der Zivilisation) [Variations contextuelles : Modifications d’état > Modifications de sens (Sur la mythologie de la civilisation)]. Pour cerner le concept même de l’œuvre, l’artiste décrivait les divers stades de la transformation d’un matériau naturel soumis à diverses « interventions culturelles ». Ainsi, cinq images photographiques ont été créées, présentant un mur de pierre dans différentes phases : construction, destruction et remise en condition d’origine. Elles montraient également la manière dont les pierres et leur représentation avaient été exposées sur une voie publique, dans un terrain vague bétonné en zone urbaine. En 1972, EXPORT a combiné ces images à d’autres études dans un portfolio dédié aux inscriptions culturelles et rituelles sur le corps. Ce faisant, elle a évoqué les incisions propres aux rites d’initiation qu’avait étudiés l’anthropologue George Bateson ; l’artiste le citait avec une illustration tirée de son ouvrage La cérémonie du Naven. Les problèmes posés par la description sous trois rapports d’une tribu de Nouvelle Guinée, tout en explorant également les tatouages modernes et leurs significations.

L’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre porte sur les « variations contextuelles » et les transformations découlant du processus de recherche artistique qui mène à une œuvre d’art. Esquisses, dessins, maquettes, concepts et réflexions appartenant à l’archive de l’artiste sont ici mis en lien avec ses œuvres. Dès le début de ses activités artistiques, à la fin des années 1960, VALIE EXPORT s’est consacrée aux variations et aux glissements contextuels des corps et des sujets  au sein de « processus de civilisation ». On peut aussi les détecter dans les processus de création d’images et dans les études de l’artiste.

Ayant différentes orientations et couvrant cinq décennies, les ensembles d’œuvres présentés à VOX illustrent la diversité des sujets abordés dans l’œuvre de VALIE EXPORT. Ceux-ci vont du traitement de la pensée et de l’action sociétales à travers des dichotomies comme les oppositions culture/nature ou masculin/féminin, jusqu’à la place du sujet humain – en particulier, le sujet féminin – dans le monde, dans un corps social (construit) qui se matérialise notamment dans la ville et son patrimoine bâti. La manière dont les technologies et les médias (dé)forment les gens reste le point focal des recherches et du processus de création de l’artiste. Conséquemment, nous présentons des documents archivistiques et des œuvres des années 1970 associés aux recherches menées sur la culture et la nature, ainsi que des œuvres sur le « sujet écrivant » qui se constitue en scénario. Dans ses photographies et ses films des années 1980 et 1990, l’artiste a exploré un moi fragmenté et aliéné par l’ère numérique. Par la création d’images allégoriques, de nouvelles possibilités ont été explorées, analysées et épuisées. Le scénario de Der virtuelle Körper. Vom Prothesen- zum postbiologischen Körper [Le corps virtuel. Du corps prosthétique au corps post-biologique, 1999], qui n’a jamais été réalisé, ne fait que marquer l’un des nombreux points forts de cette exploration.

L’artiste autrichienne VALIE EXPORT est considérée comme une figure notoire dans les domaines de l’art conceptuel, de la performance et du cinéma. Active depuis les années 1960, elle a influencé, jusqu’à aujourd’hui, plusieurs générations d’artistes émergents grâce à ses œuvres phares à la fois féministes et critiques envers les médias. Cette exposition monographique s’inscrit dans un programme de recherche initié par VOX en 2005, visant à réexaminer des pratiques significatives à partir d’un important corpus d’œuvres encore jamais présenté à Montréal.

Dès le début de sa carrière, VALIE EXPORT a abordé diverses problématiques propres à une société de plus en plus médiatisée en mettant en question ses fonctions, ses principes directeurs et ses mécanismes de communication. Au-delà de certains films canoniques – tels que TAPP und TASTKINO [TAP and TOUCH Cinema], 1968, ou Aktionshose: Genitalpanik [Action Pants: Genital Panic], 1969 –, l’artiste a élaboré, au fil des années 1970, 1980 et 1990, une pratique réflexive et politique soulignant la tension qui existe entre l’individu et la société. Ce faisant, elle a simultanément exploré les limites de ce qui peut être vu et de ce qui peut être dit, puis établi des liens outrepassant les frontières disciplinaires de champs de recherche en apparence disparates.

De concert avec l’artiste, la commissaire Sabine Folie a conçu une exposition qui, après avoir été accueillie par le LENTOS Kunstmuseum Linz (Autriche) en 2017 et par le Neuer Berliner Kunstverein (n.b.k., Allemagne) en 2018, est présentée à VOX du 15 février au 27 avril 2019. VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre inclut des œuvres majeures de l’artiste. Elles sont ici mises en relation avec des documents d’archives – notamment des ébauches, des lettres, des photos et des notes – qui révèlent de manière inédite le processus créatif de VALIE EXPORT. Survolant cinq décennies de pratique artistique, l’exposition confirme la richesse et la grande diversité de cette dernière : elle traite autant de notre tendance à penser et à agir en usant de dichotomies – culture/nature, masculin/féminin, par exemple – que de notre façon de situer les individus dans le monde – et principalement les femmes – en les inscrivant au sein d’un corps social (construit), qui trouve notamment sa matérialisation dans la ville et son patrimoine bâti.

À propos des œuvres dans l'exposition

Au premier abord, exposer une archive semble être une contradiction. Une archive est un lieu caché, un vaste endroit, et non une chose pouvant être entièrement montrée dans une exposition. Un concept d’exposition qui présente l’archive dans un dispositif expérimental parvient à produire une vue d’ensemble et contribue ainsi à la gestion de l’ordre « sauvage » qu’est le système proliférant de l’archive d’un ou d’une artiste.

Voir le plan de salle annoté

Événement

Samedis Metanoia
2019.03.09 – 04.27

Dans le cadre de l’exposition VALIE EXPORT. Recherche – Archive – Œuvre, le coffret DVD en édition (très) limitée Metanoia est exceptionnellement présenté dans son intégralité à VOX : 29 vidéos à (re)découvrir tous les samedis, entre midi et 16 h 30 !

Lire plus

Événement

Nuit blanche à VOX
2019.03.02

Dans le cadre de la Nuit blanche à Montréal, profitez des heures d’ouverture prolongées jusqu’à minuit pour (re)découvrir les deux expositions en cours avec nos médiateurs spécialisés. Une soirée de projections spéciales sur VALIE EXPORT vous attend aussi dès 20 h, pour public averti seulement à compter de 22 h…

Lire plus